Avant, pour avoir une idée sur les nouveautés en matière de modèles de voiture, on attendait impatiemment un salon de l’automobile. Signe des temps, c’est aujourd’hui dans une manifestation dédiée à l’aviation que l’on peut entrevoir le futur sur quatre roues. C’est à croire que les constructeurs historiques ne sont plus maîtres de leur sujet et voient s’envoler leur suprématie. Justement, voici une voiture volante.

La voiture qui vole est un thème qui fait florès. Fantômas avec sa Citroën DS et la Chitty Chitty Bang Bang étaient donc des visionnaires. Aujourd’hui, on pense sérieusement à prendre les airs comme on prend encore aujourd’hui la route. Les start-up sont là pour nous persuader et elles ont les moyens de rêver. Au Salon du Bourget, qui bat actuellement son plein, on peut ainsi découvrir l’ Aeromobil 3.0.

Aeromobil est une jeune pousse slovaque créée en 2010. Son idée ? Dessiner et fabriquer des « roadable aircrafts » c’est-à-dire des avions qui peuvent rouler. Et voici l’exemple : cet avion voiture qui passe d’un état à l’autre en quelques secondes. Dans son état automobile, le prototype Aeromobil 3.0 s’immerge dans le trafic, en ville ou sur autoroute, comme n’importe quelle autre voiture. Elle roule avec du carburant classique.

Une fois transformé en avion, l’engin peut se poser dans n’importe quel aéroport dans le monde, mais aussi sur tous les aérodromes qui se présenteront à lui. Il est en effet capable de décoller depuis des terrains sommaires. Cependant, il ne peut transporter qu’un seul passager. D’un rayon d’action de 875 km, Aeromobil 3.0 vole à 200 km/heure.

Et c’est très sérieux. Le premier vol d’essais a eu lieu en 2014. Aeromobil vise une première commercialisation en 2018. Bientôt des bouchons dans le ciel ?

Source link

Commentaire Facebook