Pour se rendre compte de ce que représentent ces 3 milliards de vues du clip de Despacito, retour sur 10 vidéos cultes mais qui, ensemble, ne représentent même pas deux tiers des vues du tube porto ricain.

 

 

Vendredi, Despacito dépassait Wiz Khalifa en tête du palmarès YouTube, avant de franchir dans la foulée le cap des 3 milliards de vues cumulées.

Difficile de prendre la mesure de chiffres aussi vertigineux. Pour mieux s’en rendre compte, nous avons compilé 10 vidéos cultes de YouTube qui ne sont pas des clips musicaux (à une exception, on y reviendra). Vous vous souviendrez de plusieurs fous rires à leur évocation, mais sachez que ces 10 cartons du web ont rassemblé près de 1 895 671 000 visionnages (sans compter les copies et remix), soit un milliard de moins que Luis Fonsi. Et ce, malgré leur nombre et leur ancienneté.

 

 

Cette vidéo âgée de 10 ans a un temps occupé la tête du classement YouTube. 852 millions de vues, voilà déjà un beau paquet d’internautes amusés. Sans Charlie, on aurait sans doute eu besoin de 30 vidéos pour atteindre la moitié du total de Despacito…

 

 

Vous êtes sans doute déjà tombé sur cette vidéo sans le vouloir. Et pour cause, le «Rickroll» est une blague usée et réusée sur le web, consistant à donner un lien hypertexte qui prétend mener à un document qui est censé aider l’interlocuteur. Que ce soit pour étayer un propos ou fournir une aide, telle qu’une note de synthèse, par exemple… Les vues cumulées par Rick Astley n’ont donc rien à voir avec ses talents de chanteur, d’où l’exception qu’on lui accorde pour figurer dans cette sélection.

 

 

Six minutes de danse retracent un bout de l’histoire de cet art que le chanteur maîtrise de façon impressionnante. Des extraits cultes de quelques secondes mixés ingénieusement propulsent Judson Laipply dans les charts du web, malgré le grain grossier de la capture vidéo.

 

 

Des paroles insensées, une danse sortie d’on ne sait où et un interprète déluré. Ne cherchez pas à comprendre, mais chantez! Du génie!

 

 

On ne le présente plus: Rémi Gaillard est le roi de la farce en caméra cachée en francophonie. Son déguisement de kangourou a fait rire le plus d’internautes sur YouTube, et sa parodie de Mario Kart, eégalement culte, suit avec 6 millions de vues en moins.

 

 

Le désarroi viral de ce fan de Britney Spears, Chris Crocker, en a fait une véritable star du web. Sa vidéo originale, en deux parties, n’est plus en ligne. Mais ses copies et remix lui promettent l’éternité 2.0.

 

 

La vidéo originale n’est plus sur YouTube. Mais Gary Brolsma revendique toujours être le «Numa Numa Guy», et a d’ailleurs reposté la vidéo «remasterisée» en guise de poisson d’avril cette année. Sa chorégraphie endiablée lui a valu une notoriété publique: il fut invité plusieurs fois sur les plateaux télés et apparaît même dans South Park.

 

 

Un top 10 de buzz n’en serait pas un sans au moins une vidéo de chat. Voici l’Elton John félin. Cette vidéo aurait pu être tournée par n’importe quel propriétaire de chat, mais, allez savoir pourquoi, ce pianiste à coussinets a fait sensation et est entré au panthéon du web.

 

 

«Ok les gars on y va. LEEEEEEROOOOOY JEEEENKINS!!!!!!!»: cet hymne au «je-m’en-foutisme» et à la spontanéité entonné lors d’un raid en coopération sur le jeu vidéo World of Warcraft a fait de ce joueur un monument du jeu en ligne. S’ensuit un désastre, «mais au moins il a du poulet»…

Blizzard, le développeur du jeu, l’a même intégré dans l’univers de Warcraft. Beaucoup de blagueurs l’ont imité (sans l’égaler) dans d’innombrables parties de jeu multijoueur, au grand dam des joueurs sérieux.

 

 

Le ras-le-bol de ce roux qui en a assez des brimades à son encontre a rencontré une audience inespérée. Par sa prose très brutale mais spontanée, il fait oublier sa couleur de cheveux. Un buzz qui nourrit à la fois le rire, la gêne et l’empathie.

 

Source link

Commentaire Facebook