L’hymne gallois a été chanté de manière traditionnelle.

L’avant match entre les Samoa et le Pays de Galles a été marqué par la version îlienne de Land of My Fathers.

En matière d’hymne, chaque supporter de rugby a ses préférences. Elles varient selon si l’hymne est vécu en direct dans le stade. S’il s’agit d’une bande son ou bien d’un orchestre. Si la chanteuse est mignonne ou encore si l’hymne est repris par l’ensemble des supporters présents dans le stade. D’aucuns vous diront que rien ne vaut Flower of Scotland à Murrayfield avec les cornemuses. D’autres ont un faible pour Land of My Fathers, repris par des milliers de Gallois à Cardiff. De quoi vous faire frissonner. Mais avez-vous déjà entendu cet hymne repris a capella par un groupe de chanteurs des Samoa ?Crédit vidéo : World of Pokemons

On ne sait pas si les joueurs du Pays de Galles ont été déboussolés par cette performance, mais toujours est-il qu’ils ont eu toutes les peines du monde à remporter ce match. Il s’agit également de rappeler qu’une grande partie des cadres (WarburtonHalfpennyNorth, etc.) manquait à l’appel pour cause de tournée avec les Lions. Si bien qu’aux citrons, ce sont les Îliens qui étaient en tête (10-9) après la réalisation de l’ailier Alapati Leiua dès la 4e minute.VIDEO. Il glisse en tapant son coup de pied… mais passe finalement la transformation en coin !Grâce au pied de Sam Davies et à la réalisation de Steffan Evans dès la reprise, les Gallois sont finalement passés devant (10-14). Un avantage de 10 points qui n’a tenu que dix minutes. Le temps pour le talonneur Manu Leiataua de passer la ligne de craie (17-14). Les Samoa vont ainsi longtemps croire à une cinquième victoire sur le Pays de Galles, mais les Dragons rouges ont terminé fort et envoyé Evans vers un doublé en bout de ligne pour un cours succès 19 à 17.Crédit vidéo : georgian channel

Source link

Commentaire Facebook