Ces images prises par un internaute scandalisé ont provoqué un bad buzz, légitime, avec pour épicentre un centre de distribution en Val-de-Marne.

 

 

Son utilitaire garé à quelques pas du quai de l’entrepôt, cet employé de La Poste trouve la parade en s’exerçant au lancer de colis. Efficace, peut-être. Attentionné et précautionneux, certainement pas!

«J’espère qu’aucun d’entre vous n’attend de la vaisselle, une tablette ou quelque chose de fragile…» mentionne celui qui, effaré, a capturé ces images. La scène était visible de tous, à l’extérieur du centre commercial Créteil Soleil. L’extrait vidéo a déjà été visionné plus de 1 600 000 fois sur Facebook. En description, il précise que l’homme à côté n’est pas un collègue, mais quelqu’un qui attend le bus. Si ce n’est pas visible sur ces images, le témoin précise également qu’il y avait une rampe à proximité que l’employé aurait pu utiliser pour se rapprocher de son fourgon. Enfin, il ajoute qu’il ne peut pas déterminer le sexe de l’employé(e).

«J’étais dans le bus où se trouvent plusieurs arrêts près du bureau de Poste du centre commercial Créteil Soleil, explique-t-il au Huffington Post. Il y avait au moins 30 personnes autour de moi mais je suis le seul à avoir réagi. La colère est retombée, mais ce livreur manque cruellement de conscience professionnelle et devrait apprendre le respect de la propriété d’autrui. Il aurait pu rapprocher son chariot du camion»

40 000 partages sur Facebook, et autant sur Twitter, ont poussé La Poste à sortir de son silence et réagir sur la polémique qui ne cessait d’enfler. Une enquête interne a été mise sur pied. «En aucun cas, ces gestes ne correspondent aux pratiques et au process de l’entreprise en matière de collecte des colis confiés par ses clients», précise l’entreprise dans une réponse au média français, avant de tenter maladroitement de défendre son employé: «Le jour où les images ont été prises, sur ce lieu de collecte des paquets d’un magasin, un particulier avait garé son deux-roues sur la zone de chargement et empêchait le véhicule postal de s’approcher du quai.»

 

Source link