Deux personnes ont été tuées vendredi à Kos en mer Egée lors du « très fort séisme » survenu au large de cette île grecque, a indiqué à l’AFP un responsable de l’hôpital de Kos.

« Nous avons deux morts et des blessés (…) le plafond d’un bâtiment s’est effondré », a indiqué ce responsable.

Selon les pompiers, il s’agirait d’un bar du centre de la ville de Kos dont le plafond s’est effondré.

Un hélicoptère des services de secours d’urgence avec un équipage de six personnes a été envoyé à Kos depuis l’île grecque avoisinante de Rhodes pour aider à l’opération d’évacuation de personnes bloquées dans ce bar.

Le maire de l’île de Kos, Georges Kyritsis, a confirmé à l’Agence grecque de presse Ana (semi-officielle) la mort de deux personnes à Kos. Il a aussi fait état de « nombreux blessés ».

La secousse, de magnitude 6,7 selon l’institut géologique américain (USGS) et de magnitude 6 selon l’Observatoire d’Athènes, est survenue vendredi à 01h31 heure locale (22h31 GMT jeudi).

Son épicentre se trouvait à 10 kilomètres au sud-est de la ville côtière turque de Bodrum et à 16,2 kilomètres à l’est de l’île grecque de Kos, selon l’USGS.

Le séisme a été fortement ressenti sur les côtes occidentales turques et surtout dans la ville turque de Bodrum ainsi que sur les îles grecques de la mer Egée situées dans cette zone.

De nombreuses fissures sont apparues sur les bâtiments à Bodrum et l’hôpital de la ville a été évacué, pour des raisons préventives, selon les médias turcs. Le réseau de téléphonie cellulaire a été touché en raison d’une surcharge.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.

Source link

Commentaire Facebook