Ce qu’il faut retenir du discours guerrier de Donald Trump à l’ONU

0
31

Depuis New York

Le verdict, glaçant, lâché mardi par le président du Nigeria, le pays le plus peuplé d’Afrique, dresse-t-il exactement l’état d’un monde sur le fil du rasoir d’une destruction apocalyptique ? Une heure après la fin du premier discours livré « au monde » par Donald Trump, du haut de la tribune solennelle des Nations unies, Muhammadu Buhari a jugé que « jamais nous n’avons été aussi proches d’une guerre nucléaire » depuis la dramatique crise des missiles de Cuba de 1962, lorsque les Etats-Unis et l’URSS furent à deux doigts de déclencher la troisième guerre mondiale. Donald Trump venait de menacer la Corée du Nord d’une destruction « complète ».

Source link