International
Un « complot terroriste » visant à faire « tomber un avion » a été déjoué par la police australienne, a confirmé dimanche le Premier ministre Malcom Turnbull le lendemain d’une série de raids policiers à Sydney. Des mesures de sécurité supplémentaires sont mises en place dans les aéroports.« Je peux annoncer que la nuit dernière une importante opération de contre-terrorisme a eu lieu pour déjouer un complot terroriste visant à faire tomber un avion », a indiqué le premier ministre conservateur aux journalistes. Il a annoncé que quatre personnes avaient été privées de liberté à la suite de ces opérations policières à Sydney, et qu’une quantité « considérable » de matériel avait été saisie. 

Selon la police, des objets pouvant servir à la fabrication d’une bombe ont été retrouvés dans la maison perquisitionnée dans le centre de la ville, à Surry Hills. Les autorités suspectent que l’engin aurait pu être introduit dans un avion pour le faire exploser. « Nous estimons qu’il s’agit de terrorisme inspiré par l’islamisme. Ce qui se cache exactement derrière tout ça, nous allons devoir enquêter pleinement à ce sujet », a commenté le commissaire Andrew Colvin de la police australienne fédérale. La police ne sait pas quel type d’avion aurait pu être visé ni quand la cellule comptait passer à l’action. 

L’enquête se poursuit alors que les personnes interpellées peuvent rester en garde à vue une semaine. Des mesures de sécurité supplémentaires étaient déjà en place à l’aéroport de Sydney depuis jeudi, et ont été étendues à tous les aéroports australiens dans la nuit de samedi à dimanche. Il est recommandé aux voyageurs de se rendre aux aéroports au moins deux heures avant leur vol afin de permettre plus de temps aux contrôles de sécurité, et de limiter les bagages pour faciliter ceux-ci. Le niveau de la menace en Australie devrait toutefois rester inchangé.

Source link