corée-du-nord
La Corée du Nord a procédé à un nouveau tir de missile balistique ce lundi matin(à 05H09 locales) a confirmé les États Unis .
Ce missile a été tiré depuis la ville côtière de Wonsan et a parcouru le distance 450 km vers l’est et à une  altitude maximale de 560 km.
Le missile de courte portée aurait été été suivi durant six minutes sur les radars jusqu’à ce qu’il tombe en mer du Japon, et qu’il ne représentait aucun danger pour l’Amérique du Nord.
Il s’agit du troisième tir nord-coréen en trois semaines ! 

missile-balistique

Le Japon réagit vivement 

« Ce nouveau projectile aurait fini sa course en zone économique exclusive nippone » affirme le secrétaire général du cabinet du Japon .
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a aussitôt condamné ce nouveau tir  après que  les dirigeants du G7, réunis à Taormina, en Italie, avaient qualifié  les tests nucléaires et de missiles nord-coréens de « menace grave »
 
Le Japon attend une réaction concrète des Etats Unis ! 
 
Mais les États-Unis veulent éviter la guerre à tout prix
Le secrétaire à la Défense américain, James Mattis, a estimé lors d’une interview diffusée dimanche, avant le dernier tir, qu’une guerre avec Pyongyang serait « catastrophique ». « Le régime nord-coréen a des centaines de pièces d’artillerie et de lanceurs de roquettes à portée de l’une des villes les plus densément peuplées de la Terre, qui est la capitale de la Corée du Sud », a-t-il dit sur CBS News.
Commentaire Facebook