Incroyable, impensable, dangereux, extraordinaire, … Les adjectifs sont nombreux pour qualifier le transfert du Brésilien Neymar de Barcelone au Paris Saint-Germain. L’arrivée du joueur de 25 ans fait passer un autre cap à Paris, qui possède aujourd’hui dans son effectif un des meilleurs joueurs du monde. 

Neymar, une légende en devenir 

Neymar da Silva Santos Junior, 468 matches, 280 buts. Des statistiques affolantes pour le prodige brésilien, semblables à celles de l’Argentin Lionel Messi au même âge (279 buts) et largement supérieures à celles du Portugais Cristiano Ronaldo (162 buts), les deux monstres du XXIe siècle.

Son nom fait rêver depuis le début de ses carrières et ses jeunes années à Santos. Avec son club formateur, il découvre le monde professionnel et même la sélection dès ses 18 ans. Il hérite rapidement d’une malédiction brésilienne, celle d’être baptisé de « nouveau Pelé ». Beaucoup d’appelés (Robinho, Pato, Adriano, etc), aucun élu. Souvent, le révélateur a été l’arrivée en Europe. A 21 ans, Neymar réussit sa traversée de l’Atlantique, avec 15 buts et 15 passes décisives dès sa première saison, avant d’exploser. Et de rejoindre, quatre ans plus tard, le PSG. 

Paris dans un club des 3 

Ainsi, il fait entrer Paris dans un cercle très fermé. Le Real Madrid a Cristiano Ronaldo, Barcelone a Lionel Messi et maintenant Paris a Neymar. Un trio au-dessus du lot, destiné à être cité dans les interminables débats sur le meilleur joueur de l’histoire.

Paris franchit un nouveau palier dans ses ambitions et déterminer un ordre des favoris pour la Ligue des champions devient très compliqué. Paris a toujours un temps de retard, dans le jeu et la structure, sur le Bayern Munich, le Real Madrid et autres. Et n’a, pour l’instant, pas résolu certains problèmes dans son effectif (le gardien, le poste de latéral gauche, la rotation au milieu).

Mais sur le couperet des matches aller-retour, Neymar peut faire basculer le PSG d’éternel prétendant à victorieux. Zlatan Ibrahimovic, joueur au rendement offensif incroyable mais plus réduit en terme de jeu, avait fait de Paris un prétendant au top 8, Neymar pourrait le faire entrer dans le dernier carré

A double tranchant pour la Ligue 1 

De nombreux avantages pour le PSG, mais pour la Ligue 1 ? Certains sont évidents : un championnat plus attractif à l’étrange, aussi bien pour les spectateurs (droits TV) que pour les joueurs et entraîneurs, et une hausse des revenus de la billetterie à chaque déplacement parisien. Mais il y a aussi des risques, notamment celui d’une Ligue 1 à sens unique, présent depuis le rachat du Paris Saint-Germain.

Une domination unique, encore plus forte que lors des 4 titres successifs du PSG, pourrait réduire l’intérêt de la Ligue 1. Beaucoup de facteurs difficilement prévisibles entrent en jeu mais un des plus importants sera la réaction des autres clubs. Vont-ils profiter des gains en terme de revenus et de prestige pour recruter, oser, prendre des risques ? L’exemple à suivre est sans doute celui de Nice, avec notamment Mario Balotelli. 

Source link

Commentaire Facebook