les doigts de l’enfant ont pu être greffés

0
53

Le petit garçon de deux ans qui a eu deux doigts sectionnés dans un escalator lundi soir à Montpellier a été opéré. Rien n’est encore gagné mais la greffe a pu être réalisée. Un accident pas si rare, selon les médecins.

Le petit garçon de deux ans qui a chuté dans un escalator lundi soir va sans doute pouvoir récupérer l’usage de ses mains. L’enfant a une main écrasée, mais aussi deux doigts arrachés sur l’autre main. C’était sur un escalier roulant du centre commercial du Polygone à Montpellier.

« Ce qui est délicat, c’est l’âge du patient car les artères sont toutes petites »

Le deux doigts ont pu être récupérés par les pompiers et transportés dans de la glace pour être greffés. Rien n’est gagné encore, mais le chef du service de chirurgie de la main à l’hôpital Lapeyronie de Montpellier a bon espoir. « C’est un travail d’équipe, les pompiers ont pu récupérer les doigts, il faut aller vite parce que plus on attend, moins on a de chance de réussir la réimplantation. Ce qui est délicat, c’est l’âge du patient, parce que à deux ans, les artères sont petites, les doigts sont petits et on a du mal à attraper les veines, on a des risques que les artères se thrombosent à nouveau. En plus là les doigts n’avaient pas été coupés mais arrachés ce qui rend les choses encore plus difficiles. Tout n’est pas terminé, loin de là »

« Ce genre d’accident arrivent souvent chez les enfants, il faut les surveiller »

Ce genre d’accident arrive plus souvent qu’on ne le pense ajoute le docteur Bertrand Coulet : « Cet accident bien qu’il paraisse un petit peu exceptionnel, est assez fréquent. Les personnes âgées vont tomber mais comme elles ont des mains assez grosses, on a des lésions cutanées mais ce n’est jamais très grave, par contre les enfants de deux ou trois ans ont des doigts tout petits et potelée, et les mains rentrent dans la machine et les doigts sont happés par le mécanisme et les lésions sont tout de suite très grave. Il faut donc surveiller les enfants surtout à la fin, lorsque les marches commencent à s’égaliser car les enfants sont déstabilisés, il faut faire très attention »

Source link

Commentaire Facebook