C’est ce qu’on appelle une « belle » prise, ou bien une sacrée surprise. C’est un poisson à l’aspect effrayant qu’ont pêché deux Russes près du Lac Krugoe en Sibérie. 1m20 de longueur, une grande queue épaisse, une grosse tête effrayante et une mâchoire puissante équipée de dents semblables à celles de piranha… une panoplie parfaite pour faire des cauchemars. 

« Sur le coup, on a pensé avoir attrapé un mutant… », a expliqué l’un des deux pêcheurs, comme le rapporte The Sun. « Cette créature était à la fois effrayante et dégoûtante », ajoutait son ami.

Les pêcheurs ont alors cru qu’il s’agissait d’une créature mutante qui serait le résultat des produits radioactifs rejetés dans le lac par l’industrie chimique de l’époque. Cependant, après vérifications, les experts ont révélé que le poisson ne souffrait d’aucune mutation ou dérèglement génétique et qu’il s’agissait en fait d’un poisson-loup… une espèce menacée de disparation. Une révélation qui transforme cette belle pèche en une belle bourde.

Ce poisson est notamment protégé au Canada. Les Inuits connaissaient ce « monstre aquatique » qu’ils surnommaient « le poisson vieille femme » en raison de son visage si particulier…

Source link

Commentaire Facebook