Innovant : Un soutien-gorge qui détecte le cancer du sein!

0
52

Un étudiant mexicain de 18 ans , Julian Rios Cantu, a mis au point avec 3 de ses amis un soutien-gorge connecté capable de dépister le cancer du sein .

Ce soutien-gorge , baptisé EVA , est équipé de 200 capteurs qui permettent de mesurer la température , la texture et la couleur de peau .

Il suffit de porter ce soutien-gorge 60 à 90 minutes par semaine pour que les données soient collectées et envoyées ( bluetooth) via une application sur le smartphone de l’utilisatrice et de son médecin traitant .

soutien-gorge-eva

Cette invention a une importance toute particulière pour Julian qui a été personnellement impacté par la maladie. Atteinte du cancer du sein à deux reprise, sa mère a dû subir une masectomie après avoir frôlé la mort.

Julian précise d’ailleurs que ce soutien-gorge serait une «chance pour les femmes d’avoir une vie plus longue».

Le soutien-gorge Eva n’a pas pour objectif de remplacer les mammographies et les examens médicaux, mais d’inciter les femmes à consulter en cas d’anomalies, et d’accélérer le diagnostic.

Cependant , pour l’instant, le corps médical garde ses réserves et attend les résultats des tests pour valider sa fiabilité . Ce dispositif doit aussi prouver son utilité. 

« Le dépistage du cancer du sein n’est pas à prendre à la légère. Il s’agit d’un processus complexe qui réduit de 30% le risque de mourir d’un cancer du sein mais qui, malheureusement, délivre de nombreux faux positifs. »

Le Dr Mascret , médecin et journaliste au Figaro, dit :

« Cette invention pourrait permettre de détecter plus tôt un cancer mais risque de passer à côté de tumeurs situées trop en profondeur. »

Dans l’attente de cette validation par le corps médical, Julian a quand même reçu 20.000$ grâce à cette invention et le prix du meilleur étudiant entrepreneur à l’international. Le concours organisé par l’association Entrepreneurs’ Organization (GSEA) se déroulait cette année à Francfort en Allemagne.

 

 

Commentaire Facebook