Un lance-roquettes, des explosifs, du matériel de police, plusieurs kilos de cannabis : un arsenal a été saisi jeudi dans une cité de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

La saisie a eu lieu dans la cité Jacques-Duclos, minée par le trafic de drogue, a déclaré Stéphane Peu, le député (PCF-LFI) de la circonscription.

Outre le lance-roquettes anti-char et trois pains d’explosif tolite, les policiers ont mis la main sur deux fusils à pompe, des munitions de calibre 12 et 9 mm, 40 kg de résine de cannabis, de l’argent liquide, des gyrophares de police et des gilets pare-balles, selon Le Parisien, qui ajoute que deux hommes, de 30 et 40 ans, ont été mis en examen et écroués pour trafic d’armes et de stupéfiants, samedi à Paris.

Un gardien entendu

«Plusieurs personnes ont été entendues», dont un gardien d’immeuble, âgé de 40 ans, et récemment recruté par Plaine commune habitat, a de son côté indiqué Stéphane Peu.

«Si des charges devaient être retenues contre lui, une procédure de licenciement serait immédiatement lancée», a souligné le bailleur.

Plaine commune habitat, qui gère plus de 18 000 logements sur sept communes de Seine-Saint-Denis, a ajouté avoir alerté la préfecture à «maintes reprises sur la situation grave» de cette cité.

Source link

Commentaire Facebook