Faits divers | Hospitalisée après un accident, Léa ne manque pas de soutiens

0
22

« Léa est une jeune fille de 16 ans qui adore la vie, toujours gracieuse », confie Corine Pillin, une amie très proche de la famille vendenessoise. Mais ces dernières semaines, son entrain s’est dissipé. Un violent accident sur la RCEA, à Charolles, le 9 août, l’a clouée sur un lit d’hôpital pour des semaines et des semaines.

La Vendenessoise est d’abord hospitalisée à Dijon (Côte-d’Or) où elle est opérée d’une fracture au sacrum. Puis elle est transférée dans l’Ain, dans un centre de rééducation, à Miribel. Le temps est long. Elle est loin de ses parents. Elle est alitée, elle a mal, elle est fatiguée. Son moral est en berne. Sa maman, également gravement blessée dans la collision, ne peut pas aller la voir, la prendre dans ses bras pour la consoler.

« Ça me donne de la force. J’espère que ça va continuer »

Alors, elle décrit sa détresse dans un post sur Facebook… Un réseau social, consulté par des millions de gens, des « amis virtuels » qui sont parfois bien réels. Comme Sylvie Breton, une proche de la famille, qui réagit et lance un appel à la population dans une lettre ouverte aux facebookeurs ( lire par ailleurs ). Elle demande d’envoyer des cartes postales à Léa, pour lui remonter le moral. Le post est partagé à maintes reprises.

Proches, connaissances ou encore inconnus semblent touchés par le message. Les premiers courriers arrivent au centre de rééducation.

En deux semaines, Léa en reçoit près d’une trentaine. La jeune fille n’en revient pas. Émue, elle raconte : « Je ne pensais pas en recevoir autant. J’en ai reçu de partout, de Vendenesse, bien sûr, mais aussi de Saint-Malo, des Canaries… De gens que je connais, mais également de personnes qui me sont inconnues. Ça me donne le moral, ça me donne de la force. J’espère que ça va continuer. Grâce à tout le monde, je vois la fin. À Noël, je ne suis plus ici », se fixe-t-elle comme objectif. Ses plus proches ont donc raison : « Léa est une battante. » Une battante qui a obtenu sa première permission de sortie. Léa retrouvera sa chambre de Vendenesse-lès-Charolles le temps d’un week-end, à la fin de cette semaine.

NOTe Pour envoyer un courrier à Léa : Romans-Ferrari, Centre médical de rééducation pédiatrique, à l’intention de Léa Juif, Unité le SAS, rue de la Chanal, BP10118, 01 701 Miribel Cedex.

Source link

Laisser un commentaire