Faits divers | Femme enceinte tuée et violée : un SDF de Haute-Savoie interpellé

0
42

Âgée de 23 ans, Mélodie a été retrouvée morte mercredi soir, à Ustaritz, au Pays basque. Ce dimanche, on apprend qu’un homme a été interpellé dans le cadre de l’enquête, à Boucau, près de Bayonne.

Placé en garde à vue

Le suspect, sans domicile fixe, a été interpellé peu après 12 heures, après une course-poursuite avec les gendarmes. Il était à bord d’un camion utilitaire volé et a fini encastré dans un bâtiment, avant de tenter de fuir à pied. Il a ensuite été placé en garde à vue et a été entendu ce dimanche par les forces de l’ordre.

Originaire de Haute-Savoie

L’homme est âgé de 38 ans, et originaire de Haute-Savoie. Il vivait depuis huit ans dans la région de Bayonne. Il n’a a priori pas de lien avec la victime mais présente des antécédents psychiatriques et était traqué depuis deux jours après avoir été identifié à partir de traces biologiques relevées sur les lieux du crime, qui ont permis d’obtenir son ADN.

Déjà condamné pour vols et dégradations

Répertorié dans le Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG) pour des vols et dégradations, l’homme a pu être rapidement identifié. Sa dernière condamnation remonte à août 2017, à trois mois de prison avec sursis et une obligation de soins psychiatriques pour des faits de vols et dégradations. Le suspect a eu plusieurs placements d’office à Bayonne et dans l’Isère. 

La victime a aussi été violée

Le procureur de la République de Bayonne a en outre précisé ce dimanche que la jeune femme tuée avait aussi été violée. Le suspect n’avait toutefois aucun antécédent en matière sexuelle. 

Le père de l’enfant sous le choc

Mélodie vivait dans un appartement loué par sa mère au sein d’une vaste demeure d’Ustaritz, près de Bayonne. C’est là qu’elle avait décidé de se retirer pour se reposer : elle était enceinte de 8 mois et attendait une petite fille.

C’est le père de l’enfant, Olivier Espagne, candidat de télé-réalité, qui avait trouvé le corps mercredi soir. Sous le choc, il avait été pris en charge par l’hô­pi­tal de Bayonne où il béné­fi­ciait d’une prise en charge psycho­lo­gique.

« Le corps se trouvait sur le lit de la chambre à coucher, les poignets et les chevilles ligotés, les yeux bandés, et bâillonnée avec des torchons », avait expliqué jeudi lors d’une conférence de presse le procureur de la République à Bayonne, citant également des « traumatismes violents et répétés, à la face principalement ».

Le parquet chargé de l’enquête avait révélé vendredi que les conclusions de l’autopsie faisaient état d’un décès consécutif à un « syndrome asphyxique majeur, avec obstruction des voies aériennes supérieures », dû à l’apposition d’un bâillon sur la bouche de la jeune femme.

Un compagnon connu du grand public

Aucune trace d’effraction n’avait été retrouvée sur les lieux du crime.

Intermittent du spectacle et étudiant en sophrologie à Bordeaux, Olivier Espagne, qui se fait appeler Olivier Den, était son compagnon. Âgé de 23 ans lui aussi, il ne résidait pas avec elle à Ustaritz. Il est connu du grand public pour avoir participé à une émission de télé-réalité diffusée cet été, « 10 couples parfaits », sur NT1, dans laquelle il devait retrouver son « match parfait », qui était en l’occurrence Caroline, mais avec laquelle il ne s’était pas pour autant mis en couple. Le programme avait été tourné en octobre 2016 à Marbella, en Espagne.

Source link