La petite Mariana, 18 jours, est décédée mardi matin à l’hôpital pour enfants de l’université de l’Iowa à Iowa City. La petite fille d’un couple d’Américains avait été contaminée par un herpès après avoir reçu un baiser… mortel.

Un banal herpès 

Le nourrisson avait contracté une méningite virale causée par le HSV-1 quand elle avait moins d’une semaine. Le HSV-1 est un virus dont on connaît deux types : l’herpès buccal et l’herpès génital.

Dans de rares cas, notamment chez les nouveau-nés, il peut évoluer en méningite virale, provoquant l’inflammation du tissu qui recouvre le cerveau et la moelle épinière.

On dit souvent qu’il ne faut jamais laisser personne embrasser son bébé dans les jours suivants sa naissance. Mariana a contracté le virus mortel via le bisou de quelqu’un qui n’est pas l’un de ses parents, puisque ni l’un, ni l’autre n’est porteur du virus, rapporte CNN.

« Notre princesse Mariana Reese Sifrit a gagné ses ailes d’ange à 8h41 ce matin dans les bras de son papa et sa maman juste à côté d’elle », a écrit sa mère, Nicole Sifrit, sur sa page Facebook. « Elle ne souffre plus et est avec le Seigneur ».

Dans l’euphorie, ils se marient

Une semaine après la naissance de Mariana, le 1er juillet, ses parents jubilaient. Ils étaient tellement euphoriques qu’ils se sont mariés. Dans les deux heures suivant la cérémonie, cependant, les jeunes mariés ont remarqué que leur nourrisson ne mangeait pas et ne se réveillait pas.

« Elle a cessé de respirer, et tous ses organes ont simplement commencé à ne plus fonctionnerr », a expliqué Nicole. Les premiers symptômes de la méningite virale peuvent inclure la fièvre, la sensibilité à la lumière, les maux de tête et une rigidité dans la nuque.

A l’hôpital, le diagnostic tombe

Les jeunes mariés se sont précipités à l’hôpital où la méningite HSV-1 a été diagnostiquée. Le bébé a succombé le 18 juillet.

« Il est très fréquent d’attraper le virus, mais très rarement il se développe en méningite », a affirmé le Dr Tanya Altmann, pédiatre en Californie. « Les deux premiers mois après la naissance d’un enfant sont très critiques, car un virus peut se propager rapidement et causer une maladie grave chez les nouveau-nés ».

Les bébés de moins d’un mois et les personnes atteintes d’un système immunitaire affaibli sont plus susceptibles de développer une maladie grave lorsqu’ils sont diagnostiqués avec une méningite virale. Il faut donc être particulièrement prudents pendant les premiers mois de la vie d’un bébé.

Source link

Commentaire Facebook