Onze chambres, une piscine, douze salles de bains et une vue sur le front de mer de l’île franco-néerlandaise de Saint-Martin, la villa de Donald Trump est à vendre. Et pourtant, le château des Palmiers, proposé à la vente depuis cinq mois et dont on peut admirer la riche décoration intérieure sur les nombreuses photos présentées par une agence immobilière, n’a toujours pas trouvé preneur. La faute peut-être au prix très élevé demandé par le président américain, raconte le Washington Post
, précisant que celui-ci vient d’être drastiquement baissé.

En mai dernier, le prix relevé pour la luxueuse habitation était de 28 millions de dollars, soit plus de 23 millions d’euros. Un prix qui en faisait à l’époque la propriété la plus chère de l’île. Et qui était aussi vraisemblablement supérieur à ce que Donald Trump avait payé pour l’acquérir en 2013, puisque le château des Palmiers s’affichait alors à 19,7 millions de dollars, même si le montant final de la transaction a été gardé secret.

«  Une occasion en or  »

Le quotidien américain relève que le prix de vente est désormais descendu à «  seulement  » 16,9 millions de dollars, soit environ 14 millions d’euros. Une baisse de près de 40 %. Le château des Palmiers, avec ses baignoires en marbre, n’est donc plus la maison la plus chère de l’île, puisqu’un autre bien est proposé à 17,5 millions de dollars. Avec ce nouveau prix, ses équipements et sa vue sur mer, la propriété de Donald Trump «  se rapproche vraiment d’une occasion en or  », selon un courtier en immobilier de l’île, «  c’est une bonne affaire  ».

Source link

Commentaire Facebook