Donald Trump a-t-il été traité d' »abruti » par son secrétaire d’Etat ?

0
42

 

La chaîne NBC News a assuré que le secrétaire d’Etat Rex Tillerson avait traité Donald Trump d’«abruti» durant une réunion au Pentagone. Une information que le président américain n’a pas du tout apprécié.

Un mot, «abruti», remue l’administration Trump. Mercredi, la chaîne NBC News a assuré que le secrétaire d’Etat Rex Tillerson avait traité Donald Trump d’«abruti» durant une réunion au Pentagone, en juillet dernier. Les tensions et désaccords étaient tellement forts entre le président américain et l’ex patron d’ExxonMobil que ce dernier aurait envisagé la démission après le très décrié discours donné par Trump devant l’association américaine des scouts. Il avait fallu, poursuit NBC News, l’intervention du vice-président Mike Pence, du secrétaire d’Etat à la Sécurité intérieure John Kelly et du ministre de la Défense James Mattis pour apaiser la colère de Rex Tillerson.

La révélation de ces informations n’a pas du tout été au goût de Donald Trump. Ce dernier s’est une nouvelle fois saisi de son compte Twitter pour crier aux «fake news» : «NBC News est de la #FakeNews et est encore plus malhonnête que CNN.

Ils sont la honte du bon journalisme. Pas étonnant que leurs audiences soient en chute libre!» Puis, dans un deuxième tweet publié 30 minutes plus tard : «L’article de NBC News a été totalement réfuté par le secrétaire Tillerson et le vice-président Pence. Ce sont des #FakeNews. Ils devraient présenter des excuses à l’AMERIQUE!»

 

 

 

De son côté, Rex Tillerson a en effet évoqué l’affaire dans une déclaration officielle. Sans nier l’insulte («Je ne vais pas évoquer des choses mesquines comme ça»), le secrétaire d’Etat a nié avoir menacé de démissionner : «[Donald Trump] aime son pays. Il place les Américains et l’Amérique en premier. Il est intelligent, il exige des résultats partout où il va. Il tient les personnes pour responsables du travail qu’il leur a demandé de faire.

La responsabilité est une des valeurs que le président et moi partageons. […] Mon engagement pour le succès de notre président et de notre pays est aussi fort que le jour où j’ai accepté sa proposition de devenir secrétaire d’Etat. L’ambition du président Trump de placer l’Amérique en premier a donné une voix à des millions de personnes qui se sentaient complètement abandonnées par le statu quo politique et qui pensaient que leurs intérêts arrivaient après ceux d’autres pays.» 

« Economise ton énergie Rex »

L’information de NBC News a été révélée quelques jours après deux messages dans lesquels le président américain a publiquement balayé d’un revers de la main les efforts de son secrétaire d’Etat dans le cadre des tensions avec la Corée du Nord : «J’ai dit à Rex Tillerson, notre formidable secrétaire d’Etat, qu’il était en train de perdre son temps à négocier avec Little Rocket Man (ndlr: Kim Jong-un)…» Puis : «… Economise ton énergie Rex, nous ferons ce qui doit être fait!»

 

 

Certains n’avaient pas manqué d’y voir un tacle envers Rex Tillerson, qui s’est encore rendu en Chine la semaine dernière pour -entre autres- évoquer la situation nord-coréenne. «Un haut placé m’a dit que Donald Trump ne sape pas l’autorité du secrétaire d’Etat, que le tweet est à propos d’un good cop (Rex) contre un bad cop (Trump) -hmmm», avait alors tweeté Andrea Mitchell, journaliste de NBC News.

 

 

 

Source link

Commentaire Facebook