À l’occasion de la diffusion de « Trump, saison 1 », Martin Weill en dit un peu plus sur ce prime time autour du Président des Etats-Unis.

Ce soir, sur la chaîne télévisée TMC, Martin Weill animera son tout premier prime time centré autour du Président des Etats-Unis Donald Trump; dans « Trump, saison 1 », le journaliste va ainsi analyser les faits et gestes de Trump, dont le mandat présidentiel a commencé le 20 janvier dernier.

« Si on voulait résumer l’émission, il s’agirait de comprendre le début de mandat de Trump dans cinq grandes thématiques comme le climat, la division du peuple… », a ainsi commencé à expliquer Martin Weill, lors d’une interview accordée à Puremédias, et promettant de surcroît « quelque chose d’incroyable », comme une « télé-réalité ».

« Trump, on le voit comme une saga.

Tous les jours, vous vous levez, il s’est passé un nouveau truc, il y a des cliffhangers en permanence. Il a ridiculisé Frank Underwood [de la série « House of Cards »]! On a vraiment l’impression d’être dans une série américaine à l’ancienne, une sorte de ‘Dallas’ un peu cheap« , a-t-il ajouté.

Selon Martin Weill, ce « Dallas » pourrait toutefois prendre une tournure inquiétante: « On se rend compte que Trump est un type qui nous a fait rire au début et beaucoup moins depuis qu’il est élu. Et aux Etats-Unis, il fait rire de moins en moins.

La question qui se pose aujourd’hui, c’est de savoir à quel point il peut casser l’Amérique ou faire du mal. On l’a déjà vu avec les accords de Paris. L’autre question qui se pose est de savoir s’il va réussir à finir son mandat. Donc en résumé, c’était drôle et c’est devenu préoccupant », a-t-il conclu.

Source link

Commentaire Facebook