Le dernier buzz de Rémi Gaillard prend une tournure inattendue

0
28

 

La banderole "Go home fucking tourists" de Rémi Gaillard que les vacanciers ont pu voir dimanche.
La banderole « Go home fucking tourists » de Rémi Gaillard que les vacanciers ont pu voir dimanche. — R. Gaillard You Tube

Habituellement, lorsqu’un avion traîne une banderole publicitaire le long des plages du littoral c’est pour faire la promotion d’un centre commercial ou d’un parc d’attractions. Les vacanciers présents dimanche sur les plages de Carnon ont eu droit à un message de bienvenu un peu particulier.

Un avion de tourisme a en effet tracté dans un premier temps un « Go home fucking tourists » puis « A vuestra casa jodidos turistas ». Des messages au second degré signés Rémi Gaillard, le roi des caméras cachés sur YouTube. Le dernier buzz de l’humoriste a tourné court lorsque les gendarmes de l’Hérault sont intervenus sur l’aérodrome, empêchant la diffusion du message en français.

Une publicité, dans tous les sens du terme, dont ce serait bien passé le maire de Mauguio Carnon, Yvon Bourrel. Sur son compte Twitter, l’édile a indiqué qu’il trouvait ce nouveau buzz de l’humoriste montpelliérain « navrant ». Et assure aux touristes sa satisfaction « satisfaction de les compter parmi nous cet été ».

Postes de secours

« Oui c’est de l’humour, mais moi ce que je trouve navrant c’est les postes de secours qui ferment à 18 h 30 alors que les plages sont encore bondées. Et hier… l’humour a peut-être sauvé une touriste », a répondu Rémi Gaillard sur le même réseau social.

Selon l’humoriste, grâce à sa « connerie », les secouristes ont joué les prolongations dimanche soir sur les plages, ce qui a permis de venir en aide à une vacancière originaire de Paris. Cette dernière a fait un malaise après 18 h 30. Ou comment un canular se transforme en une opération de com réussie.

Source link