Après le patron de géant de la pharmacie Merck, c’est en effet celui de la marque de sport Under Armour qui a annoncé lundi se retirer de l’’American Manufacturing Council’.

Le CEO Kevin Plank a expliqué qu’il avait accepté de rejoindre ce conseil car il estimait important qu’Under Armour puisse y avoir un siège et y «représenter notre industrie». Il a finalement renoncé car son entreprise a pour activité l’innovation dans le sport «et pas la politique». Le patron continuera à s’impliquer pour inspirer et réunir par la force du sport, dit-il encore.

Plus tôt lundi, Kenneth Frazier, CEO de Merck, avait annoncé ne plus vouloir assurer son rôle de conseiller économique de Donald Trump. «Les dirigeants américains doivent honorer nos valeurs fondamentales en rejetant clairement les manifestations de haine, de sectarisme et toute revendication de suprématie qui nient l’idéal américain voulant que tous les hommes ont été créés égaux», a écrit M. Frazier, qui est noir, dans un tweet diffusé sur le site de l’entreprise.

Source link

Commentaire Facebook