Le village de Domessin (Savoie) se terre dans le silence depuis vendredi 1er septembre. L’homme gardé à vue en premier dans l’enquête sur la disparition de la petite Maëlys, avant d’être relâché, puis mis en examen dimanche, habite dans le hameau du Blanc à trois kilomètres du village.

Nordahl Lelandais, 34 ans, est arrivée avec ses parents et son frère il y a plus de 25 ans. Cet ancien militaire engagé dans la marine et ancien maître-chien du 132e Bataillon cynophile de l’Armée de terre basé à Suippes (Marne), aurait été réformé.

Il vit de petits boulots et est inscrit dans des boîtes d’intérim. Mais depuis plusieurs mois, il est en arrêt-maladie à cause d’une hernie discale. Il vit chez ses parents et reste plutôt discret aux dires du voisinage qui le voit régulièrement sortir ses chiens.

Son profil Facebook laisse apparaître sa passion pour les chiens et le dressage et aussi pour les arts martiaux et la boxe qu’il a pratiqué dans l’agglomération chambérienne.

Le suspect est connu pour des affaires de stupéfiants. Il a été condamné à un an de prison ferme en avril 2009 pour l’incendie du restaurant “La plage” à Paladru, en Isère, qu’il aurait commis en octobre 2008 avec deux amis.

Hier, sa mère a déclaré sur LCI : « Il est impossible qu’il ait fait une chose pareille. Il a fait quelques bêtises dans sa jeunesse, mais ce n’est pas un voyou, c’est un gentil garçon, ce n’est pas quelqu’un d’agressif. »

Source link

Commentaire Facebook