Les chiffres des controversées ventes aux Saoudiens apparaissent en forte baisse par rapport aux années précédentes (près de 400 millions d’euros en 2014), mais Ryad se place malgré tout en quatrième partenaire commercial de la Wallonie dans ce domaine, écrit le journal mercredi.

Elle arrive derrière les Etats-Unis (100 millions de contrats), la France (51 millions) et les Emirats arabes unis (48,6 millions). Derrière l’Arabie saoudite pointent, en 4e position la Grande-Bretagne (22,8 millions) et en 5e la Turquie (21 millions). Le nombre total de licences octroyées est en hausse de 5% par rapport à 2015, avec 1.438 licences validées par le gouvernement wallon vers 66 pays contre 1.369 un an avant. Le rapport, qui montre que le business de l’armement reste une activité cruciale pour l’économie wallonne, pointe que le nombre de ces licences «a plus que doublé depuis 2004». Sept contrats ont été refusés.

Source link