Sibeth Ndiaye la conseillère presse d’Emma­nuel Macron critiquée pour son look, elle persiste et signe

0
52

 

Présente depuis la première heure au côté d’Emma­nuel Macron, Sibeth Ndiaye a été la cible de plusieurs critiques le jour de la passation de pouvoir entre François Hollande et Emma­nuel Macron. Bien déci­dée à ne pas se laisser dicter sa conduite, la mère de famille a répondu à sa façon.

A défaut de pouvoir critiquer Emma­nuel Macron sur son action poli­tique, le candi­dat d’En Marche n’ayant pas encore annoncé son gouver­ne­ment, les détrac­teurs du nouveau chef de l’Etat se sont attar­dés sur les tenues vesti­men­taires de son entou­rage.

Ainsi, dimanche, lors de la passa­tion de pouvoir orga­ni­sée à l’Elysée, les critiques ont fusé à l’encontre de Brigitte Macron, dont la robe a été jugée trop courte, du compa­gnon de Tiphaine Auzière, pour ne pas avoir mis de cravate et de Sibeth Ndiaye, la conseillère en commu­ni­ca­tion du candi­dat d’En Mrche, pour avoir porté des baskets. A un détail près: ce jour-là, celle qui occupe désor­mais le poste de cheffe du service de presse du président Macron portait en fait des derbies blanches. Quelques jours plus tard, elle répond à ses détrac­teurs à l’aide d’une nouvelle tenue.

Bien déci­dée à ne pas se lais­ser impres­sion­ner par quelques inter­nautes mécon­tents, la commu­ni­cante de 37 ans est appa­rue aujourd’hui vêtue d’un nouvel ensemble. Toujours pas de costume sombre pour elle mais une très jolie robe à poids compli­men­tée par une légère veste verte.

Une manière pour elle de faire comprendre aux critiques anonymes qu’elle n’apporte pas la moindre impor­tance à ce que des incon­nus peuvent bien penser de ses choix vesti­men­taires. Son look, quelques jours après le début de polé­mique, a en tout cas permis à la mère de famille de se mettre plusieurs inter­nautes dans la poche.

Sur Twit­ter, un utili­sa­teur commente: « Je l’adore ! Enfin un peu de dépous­sié­rage ! » tandis qu’un autre salut « l’élégance et le profes­sion­na­lisme » de la commu­ni­cante. Pour ceux qui en doutaient encore, Sibeth Ndiaye vient de confir­mer que son équipe est bien là pour dépous­sié­rer le monde de la poli­tique française et que les codes d’antan ne sont plus forcé­ment d’actua­lité.

Crédits photos : Liewig Christian/ABACA

Source link