Même 30 ans après, l’anecdote est toujours aussi croustillante. Dans un entretien accordé au Monde vendredi, l’ancien président de l’Olympique de Marseille, Bernard Tapie, a raconté l’incroyable stratagème qu’il a mis en place pour chiper en 1987 le légendaire Abedi Pelé à l’AS Monaco.

Alors que le club du Ghanéen, Mulhouse, était tombé d’accord avec l’ASM pour un transfert, le sulfureux dirigeant a pris contact avec le triple Ballon d’Or africain en lui demandant de refuser la prise de sang lors de sa visite médicale en Principauté. Le piège est désormais en place, et Tapie le met en marche en allant voir un employé de l’OM qu’il sait de mèche avec Monaco.

« Je lui dis : ’Tu sais, on l’a échappé belle, j’ai pas pris Abedi Pelé, il était séropositif.’ Je savais qu’il me trahirait et le dirait à Monaco« , se souvient l’homme d’affaires. « Ça n’a pas raté. Et quand Pelé refuse la visite médicale, Monaco se dit : ’Ah oui, c’est vrai, il est séropositif, alors on ne le prend pas.’ Et le lendemain, il signait à Marseille ! C’est comme ça. Faut gagner. » Pas joli, mais diablement efficace !

Source link