Date: 2017-08-14 16:11:25

 

La semaine dernière, une soixante d’enfants sont morts au service pédiatrique de l’hôpital de Gorakhpur, dans le nord de l’Inde. Ce nombre habitué élevé de décès infantiles est dû à une pénurie d’oxygène dans l’établissement. Plusieurs organisations et partis d’opposition réclament la démission des responsables politiques locaux, coupables, selon eux, de négligence.

Notre site: http://www.france24.com/fr/