macronstation

vidéo
Jeudi, Emmanuel Macron inaugurait Station F, un incubateur de start-up installé dans une ancienne gare à Paris. Mais dans son discours, le président français a lâchée une petite phrase qui a pris beaucoup d’ampleur.

Comme le relate France Info, lorsqu’il a pris la parole, Macron voulait rendre hommage aux entreprises devant une foule quasiment acquise à sa cause. Mais il aura surtout à faire parler de lui à cause d’une phrase qui dérange.

« Ne pensez pas que si demain vous réussissez vos investissements ou votre start-up, la chose est faite. Non, parce que vous aurez appris dans une gare. Une gare c’est un lieu où on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien. Parce que c’est un lieu où on passe, parce que c’est un lieu qu’on partage », a-t-il lâché, sans que cela ne provoque de réaction dans l’assistance.

Mais il n’en fallait pas plus que le chef de l’Etat s’attire les foudres de tous ses adversaires politiques, qui l’ont agttaqué sur les réseaux sociaux. Beaucoup évoquent le mépris dont fait preuve le succeseur de François Hollande à l’Elysée. « C’est une honte », lâche Gérard Miller, soutien de Jean-Luc Mélenchon durant la campagne présidentielle. Florian Philippot (FN) évoque pour sa part des propos « plus que honteux ».

« Ce propos est terrible et indigne mais tellement révélateur de la pensée macroniste », a tweeté la présidente du FN Marine Le Pen. « Le président de la République, (…) ses propos ont été profondément méprisants pour les Français, il devrait s’excuser », a estimé pour sa part le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan lors d’un entretien sur France 3. « Nous ne sommes rien? Soyons tout! » a écrit le porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste Olivier Besancenot, en ajoutant le mot-dièse « internationale », tandis que de son côté le socialiste Gérard Filoche évoquait du « mépris de classe ».

Source link