L’ancienne numéro 1 mondiale du tennis féminin Venus Williams est impliquée dans un accident de la route qui a coûté la vie en Floride à un homme de 78 ans, a annoncé la police locale jeudi.

L’accident a eu lieu le 9 juin dernier, à Palm Beach Gardens, près de la résidence principale de Venus Williams, qui doit disputer à partir de lundi à Londres le tournoi de Wimbledon, troisième rendez-vous du Grand Chelem de l’année.

Selon le rapport de police consulté, l’aînée des soeurs Williams s’est engagé dans un croisement pour traverser une route express à six voies au volant de son 4×4.

Mais avant de sortir du croisement, elle a percuté un autre véhicule, venant de sa droite, à bord duquel se trouvait un couple. La conductrice, âgée de 68 ans, et son passager, son époux âgé de 78 ans, ont été transportés à l’hôpital. La conductrice souffrait de fractures multiples et son passager d’un traumatisme cranien. Il est décédé deux semaines après l’accident.

Priorité non respectée

« La conductrice du véhicule 1 (Venus Williams, NDLR) est responsable de ne pas avoir respecté la priorité au véhicule 2 », poursuit le document de la police de Palm Beach Gardens.

La police a précisé que Williams, 37 ans, ne conduisait pas sous l’influence d’alcool ou de drogue, et qu’elle n’utilisait pas «d’appareil électronique» au moment de l’accident.

La police a également indiqué que l’enquête sur les circonstances de l’accident se poursuivait.

Dans un communiqué, l’avocat de la joueuse, Malcolm Cunningham, a insisté sur le fait que « le rapport de police estimait que Mlle Williams roulait à 8 km/h » au moment de la collision et que « les autorités ne lui avaient infligé aucune amende, ni n’avaient formulé de citation à comparaître ».

Venus Williams, actuellement 11e mondiale, a remporté durant sa carrière plus de 36 millions de dollars en gains pour ses 49 titres sur le circuit féminin (WTA), dont sept en Grand Chelem. Gravement malade en 2011, elle a relancé sa carrière depuis 2015 et a disputé en janvier dernier la finale de l’Open d’Australie contre sa sœur cadette Serena, considérée comme la meilleure joueuse de l’histoire, qui a, depuis, mis sa carrière entre parenthèses pour mettre au monde son premier enfant.

Source link