Un séisme de magnitude 4,0 lundi soir à Ischia, une île très touristique au large de Naples, a fait au moins deux morts, tandis que les secouristes tentaient encore d’extraire deux enfants en vie prisonniers des décombres.

Une femme âgée est morte à Casamicciola, dans le nord d’île, tuée par des débris tombés d’une église, selon la protection civile, tandis que selon les médias, le corps sans vie d’une autre a été repéré dans les décombres d’une maison écroulée.

Vers 4 heures, les pompiers ont secouru Pasquale, un bébé de 7 mois tiré en pleurs mais vivant après des heures d’efforts. Les secouristes continuaient de creuser pour retrouver ses deux frères, avec lesquels ils pouvaient communiquer, selon la préfecture de Naples.

Deux enfants réfugiés sous un lit

Selon les médias, les deux enfants, âgés de 4 et 7 ans, sont réfugiés sous un lit et l’aîné est en contact avec les secours par téléphone. C’est la mère enceinte, saine et sauve, qui a donné l’alerte, tandis que le père a été secouru vers 2 h 30.

Environ 25 personnes ont été blessées, pour la plupart légèrement. Photo AFP/GAETANO DI MEGLIO

Les dégâts se concentrent essentiellement sur deux petites communes de la côte nord de l’île: Casamicciola et sa voisine Lacco Ameno. Plusieurs immeubles se sont effondrés, tandis que beaucoup de bâtiments présentaient de larges fissures menaçantes. Environ 25 personnes ont été blessées, pour la plupart légèrement.

Deux départs de ferry dans la nuit

De nombreux touristes ont passé la nuit dans leur voiture, pour beaucoup en faisant la queue sur le port dans l’attente d’un ferry pour regagner le continent. Deux bateaux sont partis dans la nuit, mais les autorités ont expliqué dans la nuit que l’évacuation des touristes n’était pas la priorité.

Dans la commune d’Ischia, dans l’est de l’île où très peu de dégâts ont été enregistrés, la municipalité a ouvert le stade pour ceux qui souhaitaient passer la nuit dehors.

Le stade d'Ischia a accueilli des rescapés pour la nuit. PHOTO AFP/GAETANO DI MEGLIOLe stade d’Ischia a accueilli des rescapés pour la nuit. PHOTO AFP/GAETANO DI MEGLIO

L’unique hôpital de l’île, situé à Lacco Ameno, a été dans un premier temps évacué dans la crainte de dégâts, avant de recevoir l’autorisation de rouvrir ses portes. Plusieurs patients ont dû être acheminés vers un autre établissement par hélicoptère. 

AFP

Source link