Elle était prévue ce jeudi 13 juillet : le dépôt de la demande de remise en liberté de Murielle Bolle a été reporté et ne sera finalement effectué par ses avocats que le 17 juillet, selon « Le Bien public« .

Ce choix est dû aux « événements tragiques de ces derniers jours », la mort du juge Lambert, le premier juge chargé en 1984 d’instruire l’affaire Grégory, et du fait que la confrontation entre leur cliente et son cousin est planifiée pour le 28 juillet. 

Une fois la demande déposée, la magistrate aura vingt jours pour se prononcer.

Fin juin, Murielle Bolle, belle-sœur de Bernard Laroche, a été mise en examen et écrouée à Dijon pour enlèvement suivi de mort.

Source link