RT suit les traces de l’armée syrienne à Palmyre, deux jours après sa libération de Daesh. Même si les terroristes semblent avoir abandonné la ville, ils ne sont pas très loin et ont laissé derrière eux de nombreux engins explosifs artisanaux.

source

8 Commentaires

  1. Félicitation a l’équipe journalistique de sa présence sur le terrain contrairement aux autres Merdias officiels qui prennent leur infos
    chez une seul personne basé en UK qui lui prend des info dont personne ne connait ni l'identité ni la provenance !

  2. Un intérêt de plus aurait été de donner la provenance des chars, si ils ont été volés ou donnés.
    Tous les pays ne fabriquent pas des chars, encore moins les milices islamistes.

Laisser un commentaire