Sous le titre Conversion, le dessinateur Herb dépeint le changement d’attitude de Donald Trump en quelques mois.

D’un côté, le président américain ordonne à un musulman de quitter les États-Unis avec un grand coup de pied au derrière : référence au retentissant “Muslim Ban” de janvier 2017, par lequel le président avait interdit aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane d’entrer sur le sol américain.

Puis, de l’autre côté, le dessinateur croque le Donald Trump du 20 et 21 mai qui s’est rendu à Riyad et se prosterne devant un Saoudien tenant un gros sac d’argent.

Pour le Washington Post, Donald Trump a ouvert “une nouvelle ère dans les relations entre les États-Unis et l’Arabie Saoudite” notamment grâce à la signature d’une “‘déclaration sur une vision stratégique conjointe’ qui inclut des ventes d’armes mais aussi d’autres investissements pour 110 milliards de dollars.

Le journal poursuit : “avant la visite, les conseillers de Trump avaient prévenu que le président n’envisageait pas de faire la morale à ses hôtes” surtout en ce qui concerne la question des droits de l’homme. Une parole respectée.

Source link