La scène était trop cocasse pour être vraie : une vidéo virale montre un accident impliquant un homme à skateboard et un autre à vélo, digne d’une cascade de film. Et justement…

Dans cette vidéo, un homme fait une chute en tentant d’exécuter une figure avec son skate. Sa planche file alors droit vers un homme qui passe à vélo. Déséquilibré, celui-ci tombe dans un fleuve.

Cette vidéo de 11 secondes a été publiée le 12 juin. Elle a rencontré un grand succès sur Internet, avec 18 millions de vues et 270 000 partages rien que sur la page Facebook de Unilad, plate-forme spécialiste des contenus viraux sur Internet.

Bien que cette scène ait l’air authentique, il s’agit en réalité… d’une cascade, comme l’a repéré le quotidien Libération.

Au lendemain du buzz, Splay Sverige, un collectif suédois qui se décrit comme « une agence de conseil et d’influence spécialiste des réseaux sociaux », a publié une autre vidéo dans laquelle il explique comment ses membres ont fait pour créer de toute pièces un buzz avec des vidéos amateur. Leur objectif : étudier comment il est possible de créer un contenu « à clics » et être à la « une de l’actualité ».

La vidéo en suédois montre les membres du collectif Splay Sverige discuter pour savoir comment ils pourraient fabriquer la meilleure vidéo virale possible, et montre toutes leurs tentatives pour créer la vidéo la plus drôle.

Dans cette vidéo de 10 minutes, ils montrent qu’ils n’en étaient pas à leur premier coup d’essai : ils avaient déjà tenté de créer le buzz avec une story Snapchat mettant en scène un homme s’énerver sur un terrain de golf, ou encore avec une video montrant l’effondrement d’une pile de flûtes à champagne lors d’un pot de départ. Ces vidéos ont parfois été filmées sur Snapchat, puis diffusées sur Facebook pour maximiser leur viralité. Cependant, aucune de ces vidéos n’avait suscité autant d’enthousiasme que celle du skate.

Ces images sont des captures d’écran de deux tentatives de l’agence pour créer une vidéo pour faire le buzz. À gauche, un homme qui s’énerve car il ne parvient pas à jouer au golf, et dont la balle finit au final dans un camion poubelle. À droite, un homme ouvrant une bouteille de champagne et qui casse une pile de flûtes de champagne.

Il n’est pas rare que des agences de publicité trompent les internautes avec de fausses vidéos. En 2014, une agence de Montréal avait fait croire à une invasion de lutins, et en 2015, un bar russe s’était fait un coup de pub avec une fausse vidéo d’une serveuse très énervée.

Source link