La vérité de leur histoire fait pleurer d’émotion le monde entier !! Malgré le fait que nous sommes en 2017, le racisme et les préjugés continuent à polluer notre monde. Beaucoup d’individus ont des idées fausses et trop simplistes sur ce à quoi une famille doit «ressembler».

Aaron et Rachel Halbert ont fait l’expérience de tels préjugés de près – indépendamment du fait qu’ils méritent beaucoup d’affections et de respect pour plusieurs décisions courageuses qu’ils ont prises.

Les Halberts n’avaient plus l’intention d’avoir d’enfants, mais ils ont entendu parler du « National Embryo Donation Center », une banque d’embryons chrétienne qui «sauve» les excès d’embryons congelés qui sont créés pendant le traitement de FIV d’un couple.

Habituellement, ces embryons qui ne comprennent que quelques cellules, sont détruits ou donnés à la science une fois que leurs donneurs biologiques l’implantent avec succès. Mais les centres chrétiens acceptent des «dons» qui peuvent alors être «adoptés» par des couples ayant des difficultés à concevoir. « Profondément ému » par la pensée d’avoir plus d’enfants et voulant que leurs nouveaux arrivés s’accommodent de leurs frères et sœurs, le couple avait implanté deux embryons afro-américains.

Mais ils ignoraient que l’un de ces embryons se diviserait, les laissant avec des triplés et non les jumeaux qu’ils avaient attendus. Et plus tard, Rachel donna naissance aux trois petits bouquets de joie.

Le couple sert actuellement de missionnaires à Tegucigalpa, au Honduras, mais Aaron connaît par expérience, les regards étranges qu’ils recevront quand ils emmèneront leurs trois nouveaux enfants dans le Sud des Etats-Unis. Il s’est rappelé du moment où une vieille femme blanche avait regardé sa famille avec dégoût, et une mère noire « nous avaient regardées et avait simplement secoué la tête« . « Cependant, il y avait aussi la jeune fille noire qui a pleuré quand on lui a dit que ce petit garçon avec sa couleur de peau, était notre fils », a-t-il dit, avant d’ajouter « et l’ancien médecin blanc qui l’a porté avec amour et l’a tenu si tendrement ».

Source NegroNews

Source link