Pyongyang a testé mardi un missile balistique de portée intermédiaire, capable d’atteindre l’Alaska, d’après les spécialistes. Malgré ses déclarations d’intentions, Donald Trump risque, comme ses prédécesseurs, d’avoir bien du mal à enrayer la marche en avant du régime nord-coréen, voir même de l’alimenter en nourrissant l’escalade des provocations dans la péninsule. A qui Pyongyang est-elle utile ? Les États-Unis, comme d’autres pays, ont-ils vraiment intérêt à faire tomber le régime ?
Une émission préparée par Élise Duffau, Flore Simon et Gaëlle Essoo.

Notre site : http://www.france24.com/fr/

source