Dans une vidéo de propagande publiée ce jeudi, la Corée du Nord simule une attaque sur la Maison-Blanche, considérée comme un «ennemi à détruire».

Cette vidéo, publiée sur un site web nord-coréen, montre la puissance de feu de Pyongyang se focaliser sur des cibles américaines. Outre la Maison-Blanche, des porte-avions ainsi que des croiseurs sont ainsi marqués de cibles rouges, agrémentées d’un texte signalant que «les ennemis à détruire sont en vue». Une déclaration d’intention plutôt claire. 

Le Secrétaire d'Etat Rex Tillerson, le 19 avril 2017 à Washington [MANDEL NGAN / AFP]

Apparaissent ensuite des images d’un porte-avion visiblement attaqué et en proie aux flammes. La légende, cette fois-ci, annonce : «lorsque l’ennemi fait le premier pas vers la provocation et l’invasion», une référence claire aux événements récents qui ont vu les Etats-Unis dépêcher une partie de sa marine dans la péninsule coréenne. 

D’importants essais militaires

Cette vidéo intervient donc dans un contexte de vive tension avec Washington. Le rapport de force s’est notamment récemment tendu avec les essais militaires effectués cette semaine par la Corée du Nord. Des essais qui ont vu le lancement de plus de 300 pièces d’artillerie de gros calibre dans le but de démontrer que Pyongyang pouvait atteindre la capitale de la Corée du Sud, Séoul

Le Washington Post, qui a rapporté cette vidéo, estime que, si le Pentagone envisage des options militaires, l’imposition de nouvelles sanctions économiques dans le but d’affaiblir le pays et d’isoler le régime de Kim Jong-Un reste une réelle solution. 

Source link