Ce lundi 1er mai 2017, la Corée du Nord vient d’annoncer qu’elle était prête à mener « à n’importe quel moment » un sixième essai nucléaire !

Le climat s’est particulièrement détérioré en Corée ces derniers mois du fait de la poursuite, par Pyongyang, de ses programmes balistique et nucléaire interdits, et d’affirmations du président américain qui s’est notamment dit prêt à régler seul et par la force le problème nord-coréen.

Lundi, un porte-parole du ministère nord-coréen de la Défense a affirmé que Pyongyang était « totalement prêt à répondre à toute option prise par les Etats-Unis ».

Le régime continuera à renforcer ses capacités en matière d' »attaques nucléaires préventives », à moins que Washington ne renonce à ses politiques hostiles, a dit ce porte-parole dans un communiqué diffusé par l’agence officielle KCNA.

Cette déclaration intervient suite à l’issue des manœuvres militaires annuelles américano-sud-coréennes et au tir d’essai raté d’un missile balistique nord-coréen.

La Corée du Nord a réalisé depuis 2006 cinq essais nucléaires, dont deux en 2016. Et les spécialistes s’accordent sur le fait que le régime, l’un des plus isolés au monde, a fait des progrès vers la réalisation de son objectif, qui est de se doter de missiles nucléaires intercontinentaux susceptibles de frapper le sol continental américain.

Est ce de l’intimidation ou la poursuite inévitable vers une guerre nucléaire ?