Catastrophe évitée à San Francisco: l’avion volait 18 mètres au-dessus de quatre autres appareils (PHOTOS)

0
21

 


Début juillet, un drame aérien avait été évité de justesse à l’aéroport de San Francisco. Un avion d’Air Canada s’était aligné sur une taxiway, au lieu de la piste d’atterrissage, survolant de quelques mètres quatre appareils en stationnement.Le vol 759 d’Air Canada reliait Toronto à San Francisco, avec 135 passagers et 5 membres d’équipage à son bord. Après avoir reçu l’autorisation d’atterrir sur la piste 28, le pilote de l’Airbus A320 « s’est aligné par inadvertance pour le taxiway C, qui est parallèle à la piste » expliquait l’administration fédérale de l’aviation américaine. Une taxiway désignant une pistes où les appareils peuvent circuler pour rejoindre ou quitter une piste de décollage et d’atterrissage.

Des images publiées il y a quelques heures par le site 20minutes.fr révèlent que tout s’est joué à très peu de choses. Plus précisément, c’est à seulement 18 mètres qu’une des plus grandes catastrophes de l’aviation commerciale a été évitée.

Sur ces images de vidéo surveillance, on peut voir l’Airbus passer au-dessus d’autres aéronefs (soulignés en rouge) en attente sur la taxiway C, avant de remettre les gaz au dernier moment. Quelques jours après l’incident, le bureau canadien de la sécurité dans les transports (BST) avait indiqué que l’Airbus avait survolé la voie de circulation sur 400 mètres, avant de voler sur une distance de 180 mètres au-dessus des appareils en stationnement.

Les enregistrements audio apportent également un éclairage sur les circonstances de cette erreur. Le pilote en charge du vol 759 indique au contrôleur aérien qu’il a en visuel d’autres lumières sur la piste 28. Depuis la tour de contrôle, on lui répond qu’aucun appareil n’est présent sur la piste qui lui a été assignée. Ce n’est qu’au dernier moment que le contrôleur aérien se rend compte que l’Airbus A320 prend la direction d’une voie de circulation, et lui ordonne alors immédiatement de reprendre de l’altitude.

Un ancien pilote de la compagnie aérienne United Airlines expliquait en juillet dernier que « si vous pouvez imaginer un Airbus entrer en collision avec quatre grands avions commerciaux, remplis de kérosène et de passagers, alors vous pouvez imaginer l’horreur que cela aurait pu être« .

Source link

Laisser un commentaire