«Trente-six morts, par suffocation», a déclaré sur CNN Philippines le chef de la police de Manille, Oscar Albayalde, après l’attaque dans la nuit du Resorts World Manila, un hôtel-casino situé près de l’aéroport international de la capitale philippine. 54 personnes ont été blessées, dont 18 ont été hospitalisés et les autres souffraient de blessures superficielles.

L’attaque a débuté vers minuit heure locale quand l’homme a commencé à tirer dans l’établissement avec un fusil d’assaut M4 puis a déclenché un incendie en mettant le feu à une table de jeu.

L’auteur des tirs a disparu dans le chaos, la fumée et la foule des clients affolés. La police a alors lancé une chasse à l’homme qui a duré jusqu’à l’aube dans le casino, l’hôtel et le centre commercial qui font partie du Resorts World Manila.

Le tireur s’est brûlé vif

A l’issue de l’opération, le chef de la police a d’abord annoncé que le tireur avait été abattu par des policiers, avant de changer de version une heure plus tard en déclarant qu’il avait été trouvé mort après s’être suicidé par le feu. «Il s’est allongé sur le lit, a mis une couverture sur lui, a semble-t-il versé de l’essence sur la couverture et s’est brûlé lui-même.»

L’assaillant étranger

L’homme qui a attaqué et incendié un casino de Manille dans la nuit de jeudi à vendredi, faisant au moins 36 morts, et a ensuite été trouvé mort était probablement étranger. «Il semble caucasien, il parle anglais, il est grand et il est blanc, donc c’est probablement un étranger», a déclaré aux journalistes le chef de la police de Manille.

Non terroriste selon la présidence

L’attaque du casino n’est pas terroriste, a assuré l’Etat philippin. «C’est un simple cambriolage et très probablement il a été commis par une personne déséquilibrée», a indiqué la police. 

Mais Daesh a revendiqué quelques heures plus tard cet « attentat » 

Source link