La chancelière allemande Angela Merkel a été malmenée à Brandebourg-sur-la-Havel où elle s’est rendue pour prononcer son discours de campagne électorale et aussi s’exprimer sur la crise migratoire et la sécurité nationale. Elle a été copieusement sifflée et invectivée par ses adversaires.

La chancelière allemande chrétienne-démocrate Angela Merkel, quasi assurée malgré une chute de popularité de rester aux commandes du pays à l’issue des élections législatives du dimanche 24 septembre 2017, est en tournée électorale.

Elle tient, au fil des jours, des meetings à différents endroits. Cette promenade ne se déroule cependant pas sous les meilleurs auspices. En effet, des opposants à la politique de la chancelière la huent et la sifflent, tout en tenant en main des panneaux portant des slogans contestant sa politique.

Que ce soit à Bitterfeld-Wolfen, à Brandenbourg-sur-la-Havel, à Ludwigshafen ou à Erlangen, les opposants sont au rendez-vous et se font entendre.

source

19 Commentaires

  1. En bref,
      tous ceux assis=bobolobotosodomisés volontairement, on le voit sur leurs
      tronches outrées des sifflements envers l'exécutrice du plan "calle
      érgy", bravo pour ceux (vent) debouts portants leurs couilles et miches
      puis grand merci à RT pour son sens du réel sachant que nos merdias à nous
      parlent de petits sifflotements voir rien du tout !

  2. Elle fait moins la marmotte de l'UE là. En plus elle s'est grillé en publique à jetter le drapeau allemand. Ici c'est les mêmes couleurs qui trônent et son geste est désespéré. C'est la fin pour elle. C'est la fin bientôt de l'Europe

  3. J'ai juste envie qu'elle se fasse sauvagement assassinée cette grosse salope de merde !!!! Mais si elle n'est pas réélue cette année, c'est déjà bien !!!! Au moins les allemands ne verront plus sa sale gueule de chienne !!!!! xP

Laisser un commentaire